7 raisons qui font que les formations VR sont performantes et impactantes

L’immersive Learning fait désormais partie intégrante du paysage des solutions de formation en entreprise. Son adoption est fulgurante depuis quelques années, notamment au sein des grands groupes. Le besoin urgent de digitalisation du terrain a poussé ces derniers à accélérer cette transformation. 

En effet, d’après une étude de Forrester Consulting pour Unity (voir notre article sur le sujet), parmi les entreprises ayant eu recours aux technologies immersives, la pandémie de Covid-19 a déclenché ou accéléré l’implémentation de projets de Réalité Virtuelle ou Augmentée, et plus de la moitié de ces projets concernent la formation immersive. Alors quelles sont les profondes raisons de ce succès ? En quoi l’apprentissage immersif joue un rôle clé dans la compétitivité des entreprises qui la mettent en œuvre à grande échelle ?

1. La théorie est nécessaire, la mise en situation est indispensable

Très concrètement, l’Immersive Learning (apprentissage par l’immersion) permet de passer de la théorie à la pratique, sans aucune contrainte physique. Il s’agit de mettre en application des cas concrets de formations grâce à la Réalité Virtuelle. 

Cette technologie, supportée par des casques de VR consiste en une mise en situation de l’apprenant qui se retrouve téléporté dans un environnement au plus proche du réel et à 360°. Celui-ci doit alors prendre des décisions et interagir pour avancer dans son module de formation, que ce soit des modules sur la sécurité, le contrôle qualité, les modes opératoires ou encore la relation clients et les soft skills. 

Ces environnements digitalisés permettent à l’apprenant de se sentir physiquement sur le terrain, c’est-à-dire son lieu de travail. Il peut ainsi s’entraîner virtuellement, répéter des gestes, apprendre de nouvelles procédures, ou pratiquer un pitch.

Il est possible de conditionner le scénario en fonction des choix de l’apprenant, ce qui donne une dimension encore plus réaliste et gamifiée. Ce dernier devient donc acteur de sa formation car il est impliqué personnellement et plongé à la première personne dans son propre rôle.

picto uptale

(étude PWC 2020 comparant les modalités présentielles, e-learning et immersives)

Selon une étude de R. Eichinger et M. Lombardo menée auprès de 200 cadres, le développement des compétences se construit ainsi : 70% provient de l’expérience terrain, 20% des interactions sociales et 10% de la théorie (formation académique).

Franck Gaillard, Academic Director chez Alstom détaille les modalités de la VR qui assurent cette rétention exceptionnellement haute : « Le contexte : […] Il a été démontré que plus le contexte d’apprentissage est proche du milieu réel, plus il y a de chance que la personne restitue ce qu’elle a appris. » ; « L’émotion : avec la Réalité Virtuelle on ajoute une chose qu’on n’aurait pas en formation classique, c’est l’émotion » ; « L’action : […]. Il y a un meilleur ancrage de ce qui se passe. Et cette possibilité d’agir on ne l’a pas avec de l’e-learning classique ou de la vidéo ».

2. Du temps de gagné pour l’entreprise et les collaborateurs

Pouvoir reproduire une formation présentielle en virtuel permet de dégager du temps pour les formateurs et les managers afin de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. 

Par exemple, en permettant aux nouveaux arrivants de se projeter dans leur futur environnement de travail en amont de leur prise de poste, ceux-ci sont mieux préparés et assimilent plus vite leurs futures missions.

La réalité virtuelle de par l’immersion totale, la gamification et l’interactivité, démontre un meilleur ancrage mémoriel et une meilleure rétention sur le long termes (cf. pyramide de l’apprentissage d’Edgar Dale). Une réduction qui s’accompagne d’un gain en productivité pour les personnes formées aux bonnes pratiques et qui acquièrent plus rapidement de nouvelles compétences terrain.

3. Une économie réelle et mesurable

Mettre en place un dispositif de formation, en présentiel, en e-learning ou en immersive learning a un coût chiffrable (logistique, ressources…). En réduisant le temps passé à former, les déplacements liés au présentiel ainsi qu’en évitant l’arrêt des machines et le déploiement de matériel de formation onéreux, l’Immersive Learning permet de réaliser de réelles économies, d’autant plus s’il est déployé à grande échelle. 

Les casques de VR, ainsi que les caméras pour capter l’environnement à 360° sont de meilleure qualité et plus abordables qu’auparavant. Moins de déplacements, moins de matériel nécessaire et plus de disponibilité des ressources humaines permettent à cette modalité VR d’être une réelle solution compétitive sur le marché de la formation.

> Fnac Darty utilise Uptale pour la formation terrain de ses commerciaux et explique avoir divisé par 4 ses coûts logistiques par rapport à une formation en présentiel.

> Le site logistique Stellantis à Vesoul a économisé 66 000€ en 1 an en déployant deux formations immersives (qualité & sécurité).

> Grâce à son module d’onboarding, Alstom explique qu’une formation sécurité sur site qui coûtait avant 500€/personne ne coûte désormais que 16€/personne.

4. Vivre des situations à risque en toute sécurité

Interagir lors de sa formation, oui. Rester en sécurité lors de ces interactions, évidemment ! Puisqu’il s’agit d’un environnement virtuel, l’apprenant reste en totale sécurité lors de la réalisation du module de formation.

Les apprenants sont téléportés dans des situations à risques, auxquelles ils sont confrontés, mais qui souvent ne peuvent-être reproduites en situation de formation présentielle.

L’objectif étant de jouer sur l’émotion et de rappeler à l’apprenant les dangers du terrain. Finalement dans ces mises en situation, l’apprenant a le droit à l’erreur et est stimulé émotionnellement pour se rendre compte des dangers réels et de leurs impacts directs.

asltom

Ici l’apprenant se retrouve projeté virtuellement sur les rails (module HSE réalisé avec l’outil Uptale).

5. Déployer une formation terrain n'a jamais été aussi facile

L’immersive Learning représente la possibilité de déployer à l’échelle au sein de grandes structures ou dans différentes unités. Les formations classiques, en classe ou sur le terrain, sont de plus en plus défavorisées car logistiquement moins compatibles avec la situation actuelle (covid, remote, télétravail…).

Démographiquement, il est devenu complexe de se rendre sur les sites pour délivrer une formation (déplacement, arrêt des machines).

Une fois l’environnement digitalisé en réalité virtuelle et les interactions ajustées dans le module, la formation peut être déployée à l’échelle sur casque, mais aussi PC, smartphones, tablettes. Les modules VR d’Uptale s’intègrent dans n’importe quel LMS et parcours blended learning.

Exemple d’un déploiement d’Uptale en entreprise

formation vr uptale

6. Des formations terrain plus flexibles, à grande échelle

Les responsables de formations sont dans l’obligation d’adapter leurs modules en fonction des nouvelles réglementations, process, évolutions produits… Il faut savoir faire preuve d’agilité car les métiers et procédures évoluent. L’avantage d’une formation qui est digitalisée est qu’elle peut être modifiée en temps réel.

C’est le cas pour une norme de sécurité à apprendre de nouveau lorsqu’elle change. En réaction, la formation est modifiée et redéployée. Cette dernière trouve également son agilité avec Uptale  dans la traduction des modules en plusieurs langues et en quelques clics grâce aux fonctions avancées de la plateforme.

Découvrez les meilleures fonctionnalité de la solution Uptale :

L’immersive Learning représente l’agilité dont les entreprises et formateurs ont cruellement besoin.  Cette technologie répond aux attentes des nouveaux dispositifs de formation à grande échelle dans un délai plus court et sur l’ensemble des zones géographiques, nationales et internationales. 

7. Des formations terrain data-driven

Une plateforme SaaS comme celle d’Uptale permet de créer et de récolter un grand nombre de données en temps réel lors de la visualisation des modules de formations.

Là où les formations traditionnelles sur site se mesurent sur la base d’observations directes puis de feedbacks, une formation immersive permet de récolter des données plus précises à analyser:

  • temps global de formation;
  • temps passé par scène;
  • réponses au quizz;
  • temps de manipulation d’un objet 3D;
  • niveau de l’attention du regard porté au bon endroit;
  • temps d’identification de failles de sécurité des mots correctement utilisés ou non avec la reconnaissance vocale.

La plateforme compile directement ces données, avec ou sans LMS compatible, retranscrites sous formes de graphiques et de courbes d’apprentissage. Données stockées et analysées qui sont sécurisées et qui respectent les normes RGPD actuelles. 

Des formations data-driven qui ont plus d’impact dans le suivi des apprenants, de manière globale, groupée ou individuelle (apprenant par apprenant). Des modules de formations sont analysés pour permettre une acquisition des compétences mesurée et chiffrée. 

Vous avez des questions ? Prenez rendez-vous avec l’un de nos spécialistes immersive learning !

Demandez une démo

Contactez-nous