L’Immersive Learning au service de l’éducation : expérimentations en classe

Techno News Uptale
virtual reality classroom

Depuis toujours, l’éducation vise à élargir ses méthodes d’apprentissage et cherche à innover pour sortir de son caractère générique.

 

En particulier concernant la difficulté d’accès à la mise en pratique, et par défaut, souvent abordée d’un point de vue théorique. Mais heureusement, les avancées technologiques au service de l’Homme rendent désormais accessibles de nouveaux outils, permettant d’aller au-delà de la transmission théorique et d’améliorer l’efficacité des enseignements. 

 

De nouvelles technologies telles que la Réalité Virtuelle ont ainsi contribué à projeter l’éducation dans une nouvelle ère : l’EdTech. L’EdTech se définit par l’usage de logiciels ou d’outils avancés issus de la dernière génération afin d’améliorer les méthodes pédagogiques.

 

Pourquoi utiliser la Réalité Virtuelle dans l’éducation

L’Apprentissage Immersif est une technique d’enseignement combinant théorie et pratique. Elle permet de recréer la réalité du terrain grâce à des photos et vidéos 360° auxquelles sont intégrées des interactions pédagogiques. Cette méthode a donc pour objectif de compléter et d’enrichir les techniques actuelles et les moyens mis à disposition aux enseignants.

Imaginez pouvoir faire voyager des étudiants à travers le temps et partout dans le monde sans se déplacer de la salle de classe, ou utiliser la reconnaissance vocale afin d’apprendre de nouvelles langues. Découvrez des exemples de cas d’usage sur notre site

 

shocked virtual reality GIF by CBS


L’Université de Sunderland a récemment mené une étude scientifique (
lire extrait) visant à déterminer les meilleurs cas d’usage de la Réalité Virtuelle au sein de l’éducation. Cette étude a conduit plusieurs expériences opposant l’Apprentissage Immersif à des enseignements plus “classiques” afin d’en tirer des conclusions sur l’efficacité pédagogique de la VR.

 

Enseignement classique vs formation VR

Vidéo 360° vs. vidéo classique

La première expérience de l’étude visait à évaluer l’efficacité globale de l’apprentissage en Réalité Virtuelle. Pour cela, les scientifiques ont divisé équitablement un groupe de 40 étudiants en médecine : chacun des groupes devait apprendre un nouer un noeud de récif. Le premier groupe suivait un cours dispensé à travers une vidéo 360° et le deuxième suivait un cours dispensé à travers une vidéo classique. À la fin de l’expérience, le groupe en Réalité Virtuelle montra de meilleurs résultats avec 17 d’entre eux pouvant réaliser le noeud contre seulement 12 chez l’autre groupe.

 

Une autre expérience fut conduite sur un groupe de 110 étudiants en université. Ils furent testés sur leurs connaissances de la structure du bois : un premier test suite à un apprentissage classique en classe et un second test suite à l’apprentissage en Réalité Virtuelle d’une maison en cours de construction. À l’issue de cette expérience, les résultats ont montré une progression de leur compréhension de 64%.  

 

Simulation VR vs PowerPoint

La prochaine expérience de cette étude se concentra sur la théorie contre la pratique. Les scientifiques ont divisé des enfants d’école primaire en deux groupes de 29 élèves. Le premier groupe, a suivi un cours sur le cycle de l’eau via un PowerPoint et le deuxième groupe, a suivi le même cours mais en simulation VR. 

 

Ainsi, un groupe apprenait à travers la connaissance théorique pure tandis que l’autre se basait sur l’utilisation et l’expérience de l’apprenant. Au sein du groupe en Réalité Virtuelle, 67 % des élèves ont trouvé l’application utile dans leur compréhension du cycle de l’eau et 95 % ont exprimé un grand enthousiasme pour cette technique et désirent réitérer l’expérience sur d’autres sujets. L’étude montre en général un meilleur engagement de la part des élèves grâce à l’Immersive Learning.

 

Les résultats de ces études sont en faveur de l’efficacité de la Réalité Virtuelle dans l’apprentissage des élèves (mémorisation, ancrage, mise en pratique, émotions). Aujourd’hui, comment déployer l’Apprentissage Immersif en salle de classe?

 

 

Comment déployer la Réalité Virtuelle dans l’éducation ?

Il existe différentes façons d’amener la Réalité Virtuelle dans les salles de classe, que ce soit à travers des mobiles, des PC, des casques ou tablettes. La question est de déterminer laquelle de ces possibilités est la plus accessible et adaptée ?

 

La solution Uptale vous permet de créer en toute autonomie vos propres contenus en Réalité Virtuelle et de les diffuser de toutes les façons possibles. En présentiel en salle de classe (casques ou cardboards) ou à distance (PC, smartphones, tablettes…). Bien que les casques dernière génération semblent encore hors de portée du milieu éducatif, de nombreuses alternatives existent et assurent une très bonne efficacité.  

 

 

Quels supports pour quel déploiement?

La Réalité Virtuelle peut atteindre une large population et certains équipements semblent plus adaptés au sujet des apprentis (âge, taille, environnement, …). L’étude a montré une très bonne compatibilité des « mobile-based » VR (cardboards) chez les enfants en écoles primaires et chez les étudiants avancés. Si vous voulez partager vos propres modules à grande échelle ou à distance, des dispositifs tels que les téléphones, tablettes et PC seront les plus pratiques.

 

Si vous souhaitez le déployer à une plus petite échelle, ou expérimenter une immersion plus complète avec vos élèves, les casques VR seront la meilleure option. Enfin, si vous portez une grande attention à la qualité et au détail et de nombreuses d’interactions

 

En somme, la Réalité Virtuelle peut s’adapter à vos besoins et vos objectifs. Uptale accompagne aujourd’hui plusieurs écoles dans le déploiement de la Réalité Virtuelle, faites-vous conseiller par un expert en Immersive Learning

 

En conclusion, les questions techniques et logistiques posées par la Réalité Virtuelle n’enlèvent en rien le potentiel immense de cette technologie. De nombreuses écoles et universités ont déjà fait le pas avec Uptale : Harvard University, NUS et Cambridge University déploient d’ores et déjà leurs propres modules pour leurs élèves et enseignants. Découvrez certains cas d’usage : 

 

Il reste encore à explorer tous les bénéfices de l’Apprentissage Immersif en démocratisant l’outil au plus grand nombre. Bien sûr, il faut également trouver la bonne balance entre ce qui peut et ne peut pas être enseigné avec la Réalité Virtuelle.

 

Pour autant, son énorme potentiel ne peut être ignoré car aujourd’hui la seule limite de cette technologie est votre imagination.