Heatmaps : qu’apportent-elles à vos formations en Réalité Virtuelle ?

Techno Marché Learning
vue d'une statistique

Lorsque l’on rencontre le terme “carte de chaleur”, on pense généralement à une carte de météo permettant de distinguer les différentes zones climatiques. Pour un site Internet ou une expérience en Réalité Virtuelle, l’idée est identique. On définit en premier lieu un point chaud représentant une zone à laquelle l’utilisateur a porté beaucoup d’intérêt. La carte de chaleur a pour but de donner un maximum d’informations en un clin d’oeil, reprenant de facto les mêmes codes que les cartes météo classiques, c’est-à-dire une échelle de couleur claire : du bleu au rouge, en fonction de l’intérêt croissant de l’utilisateur lors de son expérience. Nous expliquons dans cet article la notion de heatmap et l’importance de ce nouvel outil pour mieux comprendre vos apprenants.

 

Une carte de chaleur traditionnelle

 

 

Les heatmaps, un outil indispensable à l’ère du digital

D’un point de vue digital, une heatmap ou carte de chaleur est un outil de marketing digital reconstituant le parcours d’un internaute sur un site web par l’intermédiaire de ses clics. En analysant les cartes de chaleur des différentes pages de son site, on peut facilement repérer les clics précis, les pourcentages de clics sur chaque item ou même la profondeur de défilement si l’internaute dépasse la ligne de flottaison.

Les heatmaps permettent donc d’isoler très précisément le comportement d’un utilisateur et d’analyser ses actions sur un site de manière très poussée. Et c’est justement la compréhension et prise en compte de ces nouvelles données qui mènent à de nouvelles décisions pour améliorer l’expérience utilisateur.

 

 

Utilisation des heatmaps pour les formations en Réalité Virtuelle

Les cartes de chaleur ne sont pas uniquement destinées aux sites web. Leur utilité s’étend également dans le domaine de la Réalité Virtuelle, notamment pour suivre le regard d’un utilisateur à l’intérieur d’un casque de VR. Si votre entreprise dispense des formations en Immersive Learning, l’utilisation des cartes de chaleur devient alors très intéressante.

Imaginons la situation suivante : vous souhaitez soumettre à vos employés une formation en Réalité Virtuelle pour favoriser un travail en toute sécurité à l’intérieur de vos usines de production. À la suite de cette formation, les employés seront testés sur leurs connaissances.

Avec les heatmaps de vos expériences, vous pourrez observer en détail comment une personne découvre les différentes scènes de votre parcours. Voici quelques exemples de données que vous retrouverez dans vos heatmaps :

  1. Vous pourrez vérifier si un apprenant remarque un certain élément de l’expérience, s’il s’arrête dessus ou clique dessus.
  2. Vous saurez le pourcentage de personnes prenant le temps de réellement observer l’environnement à 360°.
  3. Vous découvrirez la zone de l’écran qui attire le plus d’attention, mais également celle qui est plutôt délaissée par les apprentis.
  4. La heatmap mettra également en lumière de potentiels freins au fil de l’expérience.

Vous pourrez ensuite analyser les résultats du test en fonction des parcours empruntés lors de la formation en Réalité Virtuelle. La heatmap vous permettra d’identifier les “parcours gagnants” et quantifier la contribution de chaque zone de l’expérience. Par exemple, vous vous rendrez peut-être compte que 80% des employés ayant réussi le test avaient cliqué sur telle interaction lors de l’expérience en Réalité Virtuelle. Suite à cette donnée, il serait sûrement intéressant de mettre plus en avant tel élément de l’expérience pour favoriser la réussite du test à la suite de la formation.

Plus globalement, les nombreuses données ressorties par vos cartes de chaleur vous permettront donc de suivre l’efficacité de vos formations en Immersive Learning et voir quelle(s) partie(s) de l’expérience il vous reste à retravailler pour maximiser son impact et accroître l’attention de vos apprenants. 

 

 

Les heatmaps sont également très pertinentes si vous voulez développer des compétences soft skills spécifiques. Supposons que vous souhaitiez améliorer les compétences de vos employés en matière de prise de parole en public. Pendant leur formation en Réalité Virtuelle, vos employés apprendront à gérer leurs émotions et à renforcer leur confiance en soi devant un auditoire en répétant leurs discours dans un environnement rassurant, aussi souvent qu’ils le souhaitent. À la fin de la séance, la carte de chaleur vous apportera des précisions sur le comportement de vos apprenants pendant cette formation ; par exemple, vous découvrirez s’ils se sont concentrés exclusivement sur un point particulier pendant leur speech ou s’ils ont réussi à distribuer leur regard de façon égale dans la salle. Sur la base de l’analyse de sa heatmap, chaque personne bénéficiera de feedback personnalisé pour améliorer ses performances.

 

Chez Uptale, les cartes de chaleur nous sont précieuses pour vous apporter les conseils dont vous avez besoin. Il nous est maintenant possible d’observer si, individuellement, les expériences apportent les bénéfices attendus ou si des éléments perturbateurs (personnes ou objets qui bougent, signaux lumineux…) ne perturbent pas l’apprentissage. Ces observations ne sont plus seulement à l’appréciation visuelle du chef de projet mais s’appuient sur des données concrètes venant directement des apprenants.

 

 

Les prochaines évolutions chez Uptale

Les heatmaps ouvrent un nouveau champ des possibles sur le plan analyse pour les créateurs d’expériences. Dans le futur, il sera possible de comparer deux heatmaps ; citons par exemple la carte de chaleur d’un apprenant comparée à une carte regroupant les données de la totalité des apprenants, ou bien la heatmap d’un apprenant face à celle d’un expert. De plus, la fonctionnalité Heatmap scene sera bientôt disponible. L’utilisateur pourra visionner la heatmap de la scène qu’il vient de faire dans un environnement en 360°. Cela lui permettra de comprendre ses erreurs et prendre connaissance des points où il aurait dû passer plus de temps.

 

 

Pour conclure, nous tenons à souligner qu’une carte de chaleur n’est pas un simple gadget mais un outil d’analyse puissant qui va rapidement devenir indispensable pour offrir des formations de qualité dans votre entrepriseLes nombreuses données à extraire des heatmaps valent réellement la peine d’être examinées attentivement. Vous en retirerez des informations primordiales pour améliorer vos expériences et toucher vos utilisateurs.
Dans un avenir plus ou moins proche, vous pourrez également compter sur la technologie d’eye tracking qui vous permettra d’encore mieux comprendre le comportement de vos utilisateurs. Les principaux acteurs du monde de la VR commencent en effet à incorporer des capacités d’eye tracking dans leurs futurs casques (comme HTC avec son Vive Pro Eye) et nous devrions nous attendre à ce que le marché de l’eye tracking se développe très prochainement. Cette technologie permettra à un casque VR de mesurer la position et le mouvement des yeux (même si la tête de l’apprenant ne bouge pas d’un pouce !) afin de déterminer plus précisément le niveau de présence et où se trouve l’attention. Tout cela dans le but d’enrichir l’apprentissage, bien sûr !

 

 

Le casque Vive Pro Eye ajoute un suivi d’eye tracking très précis à ses nombreuses fonctionnalités.

 

 

Intéressé par l’Immersive Learning ? Demandez une demo  et nous reviendrons vers vous très rapidement !

1 comment

Comments are closed.