Analyse de la voix pour le développement des Soft Skills

Dans l’article précédent, nous vous avons parlé des raisons pour lesquelles nous aimerions améliorer notre fonctionnalité d’Analyse de la Voix pour le développement des soft skills.

 

Vous l’aurez probablement deviné… Tadam ! elle est disponible avec reconnaissance vocale améliorée, Analyse de la Voix augmentée et retours instantanés

Comment ça marche ?

Une vidéo vaut mieux qu’un long discours. Voici ci-dessous un court exemple d’utilisation de la fonctionnalité et des données analytiques qu’elle génère : 

Comment implanter l’Analyse de la Voix pour le développement des Soft Skills ? 

« Waouah, c’est génial ! » vous devez vous dire. De plus, que vous ayez déjà fait vos premiers pas dans l’Immersive Learning ou pas, je suis sûre que vous vous êtes tout de suite imaginé un exemple d’utilisation de cette fonctionnalité… Chez nous aussi ! Voici donc quelques exemples de cas d’usage auxquels nous avions pensés, retrouverez-vous le votre ? 

1. Identifier les axes d’amélioration 

Pour commencer : tester le pitch commercial avant le lancement d’un nouveau produit. Dans ce cas-ci, la reconnaissance des mots clés va permettre à vos équipes sales de s’exercer à transmettre les atouts du produits que vous souhaitez mettre en avant. De plus, l‘Analyse de la Voix fournit des informations analytiques puissantes qui permettent d’identifier les forces et les faiblesses du discours de l’orateur (vitesse, ton, vocabulaire). A cela s’ajoute la possibilité de réécouter sa performance et donc de fournir, à tout moment, un retour personnalisé

S’exercer en Réalité Virtuelle c’est comme s’exercer devant son miroir (si vous avez un miroir connecté et intelligent). Cela enclenche un processus d’auto-réflexion qui permet à l’orateur d’apprendre de ses erreurs et de renforcer ses points forts. Et ce, en amont de sa performance. Quant à la rétention d’information, utiliser la fonctionnalité d’Analyse de Voix pour le développement des Soft Skills (comme le pitch) est favorisée par ce processus positif d’auto-réflexion en plus d’être enrichi par les suggestions de ce miroir intelligent qu’est la Réalité Virtuelle.

2. Dépasser vos faiblesses

Avez-vous vu le film : « Discours d’un roi » ? On y découvre Lionel Logue, orthophoniste du roi George VI. Quel rapport vous me direz ? Et bien Lionel Logue est le deuxième prénom de cette nouvelle fonctionnalité d’Analyse de Voix. Vitesse de parole, durée moyenne des pauses, nuage de mot pour révéler vos TIC de language… La formation en Réalité Virtuelle, aidée par l’Intelligence Artificielle et l’Analyse Vocale, analyse de manière systématique vos prises de parole. Ainsi, le reporting permet, non seulement d’analyser vos faiblesses, mais aussi de suivre votre progression sur le dépassement de celles-ci. 

Imaginons maintenant que vous vous trouvez sur le célèbre balcon de Buckingham palace, le micro face à vous… Et cette foule immense. Utiliser la Réalité Virtuelle pour former à l’art oratoire, donne la possibilité à l’apprenant de faire ses débuts, dans l’environnement de sa future performance, le stress en moins.  Nuit et jour, il pourra s’entraîner et ainsi être confiant le jour J. Certes, il n’échappera pas au track avant de monter en scène mais on a demandé à Barack Obama, il semblerai qu’on y échappe jamais…  

3. Communiquer plus efficacement  

Spoiler alert : on ne communique pas de la même manière avec tout le monde. Si vous avez déjà eu l’occasion de discuter avec un développeur (#Préjugé) vous avez certainement parfois ressenti un frein, une barrière au niveau du langage… Et bien, c’est la faute à personne… mais ça se corrige et ça peut être très utile, croyez-moi.  

Pour commencer, on va définir des règles et limiter l’utilisation du jargon. Ainsi, le score Flesch Kincaid et le nuage de mots sont deux éléments évaluant si le discours est compréhensible. Quand vous vous adressez à un public de développeurs, il conseillé de se centrer sur la technique. Donc d’avoir un score élevé. A l’inverse, quand vous vous adresserez aux mortels que nous sommes, vous vous concentrerez sur la vulgarisation, à rendre compréhensible vos idées.

Former à s’adapter à l’audiences, à s’exprimer de façon claire et précise, à poser une question… Peut vous éviter des réunions à rallonge, dénuées de sens et d’avoir en bonus la frustration de ne pas avoir osé poser votre question. Et que dire de l’utilisation de fonctionnalité d’Analyse de Voix pour le formation à la relation client ? 

4. Travailler votre leadership

« La meilleure façon d’avoir un impact sur une organisation est de se concentrer sur le développement du leadership. Il n’y a aucune limite au potentiel d’une organisation qui recrute de bonnes personnes, les élève au rang de leaders et les développe continuellement. » John Maxwell

Mais qu’est ce que le leadership ?  Sans doute, certaines personnes possède un aura… d’autres y travaillent. Et avoir les clés pour réussir une prise de parole en public, d’une réunion commerciale, d’un entretien de dé-briefing ; sont des soft-skills à développer pour aller dans ce sens. D’ailleurs, pour allez au delà de l’Analyse de la Voix, les Heatmaps vous permettra également de vous exercer à créer et garder un contact visuel, si important dans nos interactions humaines. 

Vous avez rendez-vous avec l’Analyse de la Voix pour le développement des soft skills

Pour en savoir plus

Ready to enter the Immersive Learning era?

Uptale

More

Newsletter

Seen on

© 2019 Uptale Inc.

Legal notice

Terms of use

Privacy Statement

Demander une démo

Demande de démo